Portrait de la commissaire d’exposition en geisha — François Lancien-Guilberteau

Crédits: Emmanuelle Hardy

La seconde session de Mosquito Coast Factory prolonge cette envie de renouveler des expériences d’exposition au coeur de l’atelier en engageant des collaborations extérieures. Contrairement à la session précédente, l’invitation a d’abord été adressée à l’artiste, l’unique condition de cette invitation étant qu’il s’associe à un commissaire d’exposition. Son choix s’est porté sur Maëla Bescond qui est devenue à la fois le sujet et le modèle de son projet. Les travaux présentés dans cette exposition sont le résultat d’une performance qui s’est tenue à Paris le 13 octobre dernier. Pendant deux heures, une maquilleuse a apprêté le visage de la commissaire en s’inspirant du maquillage traditionnel des geishas. Un photographe de mode a été engagé pour documenter la séance. C’est à partir de cette base iconographique que François Lancien Guilberteau a produit une série de six photographies qui sont présentées pour la première fois à Mosquito Coast Factory.

 

Communiqué de presse de l’exposition.